Une autre section de la rue Beaubourg actuelle était d'abord dite de Châlons, à cause de l'hôtel des évêques de Châlons, sur l'emplacement duquel on bâtit ensuite le couvent des Carmélites, à l'encoignure de la rue Chapon ; puis c'est la galanterie de bas étage qui se prélassa à loisir dans la rue qu'avait habitée l'évêque. On se crut autorisé par cela seul à la dénommer Trousse-Nonnain, Transnonain. Elle fut enfin le théâtre d'une émeute, c'est-à-dire d'une révolution incomplète, dix-sept ans avant qu'on rayât de la carte de Paris ce nom de rue par trop taché de sang, en la réunissant à celle Beaubourg.

Le  Paris pittoresque

Le restaurant Le Taxi Jaune est situé
13 rue Chapon dans le IIIème arrondissement de Paris,
dans l'hôtel des Archevêques
de Reims et de Châlons.

La rue Chapon était citée, en 1202, sous le nom de Robert Bégon et au XIVe siècle, sous celui de Capon – on désignait ainsi, par dérision, sous Philippe le Bel tout membre de la communauté juive, dite sociétas caponum (de capo : chapon).

 

La rue Chapon fit partie sous Saint Louis des rues réservées à la prostitution, quoique son coté impair (au numéro 13) fût occupé par l’hôtel de l’archevêque de Reims (1266).

 

Les carmélites achetèrent l’hôtel en octobre 1619 et y fondèrent une communauté appelée Prieuré et couvent de la Sainte -Mère de Dieu, ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel.

 « Je tenais à ouvrir
un vrai restaurant parisien,
pas une copie »

Autre critère de sélection pour Otis Lebert : l’ambiance et l’histoire du lieu.  « Je tenais à ouvrir un vrai restaurant parisien, pas une copie ». Du coup, il choisit un restaurant, le Taxi Jaune, situé rue Chapon, axe presque confidentiel qui traverse la rue Beaubourg, dans le 3e arrondissement de Paris. Ce restaurant était fait pour lui : « Il existe depuis 1934. A l’époque, il ne servait que le midi, en 1969, il a ouvert également le soir »

Le Parisien

 

Loved by the trendy locals of the old Marais quarter, as well as the elderly regulars who look like they've been coming since 1934, it's also the unlikely favoured haunt of fashionistas during Paris Fashion Week. In between busy meal times, it's a peaceful place to enjoy an afternoon beer while soaking up the unique atmosphere.

Hg2 PARIS